11 septembre 2017

Evasion de France, 8. Alsace, Libération

Le bateau ne pénètre pas dans le port de Marseille, il reste au large et nous devons, pour aller à terre, passer sur des barges de débarquement. Nos sacs et impedimenta divers sont empilés dans une sorte de nasse qu'une grue balance avec grâce et délicatesse dans le fond d'un chaland. Pour les hommes, on dispose le long des bords des filets à très grosses maille qui forment des échelles de corde le long desquelles nous descendons. Le plus délicat est d'enjamber le bastingage ; une fois arrivé en bas, on repère les oscillations de... [Lire la suite]