17 septembre 2017

Les Merlinettes

Lors du débarquement du 8 novembre 1942, les effectifs français sont limités. Il devient nécessaire d'envisager l'incorporation de femmes volontaires dans les services auxiliaires de l'armée. De grandes affiches vont être placardées dans les rues du Maroc et de l'Algérie, puis à Tunis après la libération de l'occupation allemande. Ces affiches représentaient une jeune fille blonde et une jeune fille brune, militaire, avec la légende : "Jeunes filles, engagez-vous, votre place dans les bureaux permettra à un homme de prendre les... [Lire la suite]
Posté par flo_nc à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2017

Le Réseau Maurice

Dès 1940, certains militaires de carrière, démobilisés par l’armistice du 22 juin 1940, rejoignent les forces alliées en Angleterre ou en Afrique du nord. Leur premier souci est de constituer un réseau de passage de la frontière pyrénéenne. Dans ce but, ils prennent contact avec des officiers spécialistes du renseignement ou avec les agents du B.C.R.A. et se structurent peu à peu. Le réseau Maurice est parfaitement représentatif de cette démarche. Le réseau réunit, dans un premier temps, quelques cadres des services de... [Lire la suite]
Posté par flo_nc à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 septembre 2017

Claude Monbeig; le métier d'exportateur

Au cours de ce quart de siècle de vie professionnelle civile, j'ai vécu les prodigieuses mutations de l'informatique, rendues possibles par des bonds technologiques qui sont loin d'être achevés. Il m'a fallu suivre, au moins pour pouvoir parler convenablement des matériels et des systèmes que j'avais à vendre. J'ai consacré plus de la moitié de ces années à l'exportation et, pour parachever la formation que donnent les Ecoles de Commerce, je voudrais ajouter quelques remarques à ce sujet.   L'exportation est un métier de... [Lire la suite]
Posté par flo_nc à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 septembre 2017

Claude Monbeig, RITA, USA

Au début de 1984, je reçus une nouvelle mission : la responsabilité commerciale, pour ma société, de vendre le RITA aux Américains. C'était un énorme programme de plusieurs milliards de dollars et la proposition était à elle seule un monument. Spacelab m'avait familiarisé avec le formalisme américain mais ce n'était rien à côté du War Department ! Le maître d'œuvre était la société américaine GTE-Sylvania, très habituée à ces procédures, qui avait mis en batterie un dispositif aussi impressionnant qu'efficace. Nous passions autant de... [Lire la suite]
Posté par flo_nc à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 septembre 2017

Claude Monbeig, exportation, Amérique du Sud

En plus de l'anglais, je parlais couramment l'espagnol ; j'étais donc trilingue et cette intéressante particularité n'avait pas échappé à la Direction. Aussi, lorsque la CIMSA décida de développer ses activités en Amérique Latine, je fus déchargé de toute autre responsabilité et nommé "ambassadeur itinérant", comme me le dit avec humour mon PDG. Ma mission consistait, en m'appuyant sur le réseau international du Groupe, à rechercher les pays susceptibles d'offrir des débouchés à l'informatique spécialisée, dans le domaine des... [Lire la suite]
Posté par flo_nc à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 septembre 2017

Claude Monbeig. Exportation

La gamme MITRA inscrivit un succès spectaculaire à son actif lorsque l'Agence Spatiale Européenne et la NASA l'adoptèrent pour le programme Spacelab ; les mini-ordinateurs civils assuraient des missions au sol (contrôle automatique, préparation des expérimentations, etc) et une version spéciale du calculateur militaire, dite 125 MS, était installée à bord du laboratoire Spacelab emporté par la navette spatiale. La préparation de ce contrat et de ses ramifications successives nous obligea à suivre les méthodes de travail... [Lire la suite]
Posté par flo_nc à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 septembre 2017

Claude Monbeig. Grands projets. "Plan calcul".

Dans les années 1960, la réalisation d'une force nucléaire de dissuasion était l'énorme affaire des programmes militaires. Ils devaient se concrétiser par les SNLE (Sous-marins Nucléaires Lanceurs d'Engins) du type Redoutable et par les silos du plateau d'Albion, dans le Vaucluse, puis les Mirage IV. Je fus chargé, à la C.A.E.[1] puis à la Division Militaire Spatiale et Aéronautique de la C.I.I.[2], d'animer et de coordonner l'action commerciale concernant notre fourniture, c'est-à-dire tous les systèmes informatiques expérimentaux,... [Lire la suite]
Posté par flo_nc à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 septembre 2017

Claude Monbeig. Projets techniques

Le passage par l'E.M.S.T.T. m'ayant permis de combler le retard que les années de guerre[1] avaient apporté à mes études supérieures, je me trouvai enfin, à 32 ans, lesté d'un beau diplôme d'ingénieur E.S.E. Après quelques années supplémentaires sous l'uniforme, notamment comme responsable des installations de transmissions des Q.G. de guerre interalliés (SHAPE[2] et Centre-Europe), je décidai de tenter ma chance dans le civil et entrai, au début de 1932, à la C.I.T. (Compagnie Industrielle des Télécommunications), filiale de la CGE,... [Lire la suite]
Posté par flo_nc à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 septembre 2017

Evasion de France, 9. Vers l'épaulette

A Belfort, le peloton préparatoire regroupe une cinquantaine de sous-officiers et d'hommes de troupe provenant de toutes les unités de transmission de la 1ère Armée ; j'y retrouve plusieurs camarades de ma Compagnie, arrivés depuis quelques jours. Notre patron paraît strict mais agréable : c'est le Lieutenant Nonnenmacher, officier d'active qui vient de l'un de nos Corps d'Armée. Je devais le retrouver quelques années après en Indochine, il a terminé sa carrière comme général. Bien entendu, nous ne restons pas à Belfort et... [Lire la suite]
11 septembre 2017

Evasion de France, 8. Alsace, Libération

Le bateau ne pénètre pas dans le port de Marseille, il reste au large et nous devons, pour aller à terre, passer sur des barges de débarquement. Nos sacs et impedimenta divers sont empilés dans une sorte de nasse qu'une grue balance avec grâce et délicatesse dans le fond d'un chaland. Pour les hommes, on dispose le long des bords des filets à très grosses maille qui forment des échelles de corde le long desquelles nous descendons. Le plus délicat est d'enjamber le bastingage ; une fois arrivé en bas, on repère les oscillations de... [Lire la suite]