Lettre du 31 juillet 1944. "Au retour... il y avait également de la fumée, c'était évidemment le château de La Valette (repaire de réfractaires)... On ne sait rien sinon qu'on a arrêté au château de La Valette Mme Vaissière (ses deux fils ont dû prendre le large), le curé de St Jean Val, pas mal de réfractaires, et qu'en représailles de choses que nous ignorons, les Allemands sont venus mettre le feu à Berme le Haut et Berme le Bas près de St Etienne sur Usson."

Ayant lu et tapé cette lettre, j'ai voulu retrouver ce château de La Valette, comme j'en avais retrouvé d'autres.

Il y a plusieurs châteaux de La Valette en France mais un seul en Auvergne, à près de 80 km de St Rémy de Chargnat où habitait ma grand'mère pendant l'été, donc beaucoup trop loin. A part celui-là, rien.

Aucune image, aucun mention sur Google, pas de carte postale, rien dans les guides de tourisme en tous genres, anciens ou récents. Rien non plus sur Google Map, ou Fallingrain. Le vide total.

A force de recherches, j'ai eu l'idée de mettre "château de la valette" entre guillemets, plus Auvergne.

Et là, miracle : je trouve un "RECEPISSE DE DECLARATION concernant réalisation de deux passages à gué sur le ruisseau "la Valette" au lieu-dit "Château de la Valette" sur la commune de SAINT JEAN EN VAL".

Déduction : le château n'existe plus, il ne reste que son nom. Mais où ?

Reprenons les recherches ! A moi Google Earth !

Non, rien à faire. Ni lieudit, ni ruisseau.

J'essaye, en désespoir de cause, Géoportail, que je n'aime pas beaucoup, le trouvant fort peu convivial. Je parviens, non sans mal, à cibler St Jean en Val, puis je cherche tout autour, en surimposant la photo satellite et la carte IGN.

Victoire ! Voici le ruisseau de La Valette ! Et en suivant soigneusement le tracé dudit ruisseau, oui, voici le lieudit "château de La Valette". Plus qu'une chose à faire : repérer sur Google Earth l'emplacement de ce lieudit, mettre un repère et copier-coller la photo satellite dans mon fichier personnel. Aussitôt dit, aussitôt fait.

Je dois dire que mon entourage, sans le dire trop fort, a trouvé ma recherche complètement inutile, voire absurde. Mais je suis une chercheuse, moi, monsieur ! Avec une âme d'érudite minutieuse et consciencieuse ! Je voulais savoir ce qu'était devenu ce mystérieux château et j'ai trouvé.

Inutile ? Temps perdu ? Oui, sûrement. Mais pourtant, quelle joie ! Regardez, c'est là, LÀ ! Sous la petite croix rouge !

Chateau_de_La_Valette

P.S. J'ai reçu un message de Monsieur Etienne Vaissière, petit-neveu des propriétaires de ce fameux château. Il m'a précisé d'une part que les deux fils de Mme Vaissière, Paul et Joseph, arrêtés, n'étaient pas revenus de déportation; d'autre part que l'attaque allemande sur Berme le Haut et le Bas n'était pas une action de représaille mais une poursuite des résistants qui avaient quitté le château de La Valette.